Fourniture de Chaînes de Mouillage et Ancres depuis plus de 40 ans !

   
Contact Info     Une Question ? : 09 53 50 28 95

Chaines à étais   arrow

  • Chaînes d’ancre neuves à étais.
  • Disponibles en neuf et réemploi,
  • Du diamètre 14 à 135mm
  • Qualités GR2,3,4 ou Q2,3,4
  • Finition noire, coaltarée ou galvanisée
  • Ancres tous types jusqu’à 10 tonnes
  • Avec ou sans certificat
Photo de chaines à étais
La chaine est constituée de maillons métalliques qui sont à la fois imbriqués et assemblés ensemble, afin de se relier à l’ancre de l’embarcation notamment lors du mouillage. C’est un élément essentiel pour une navigation en toute sécurité. Il est primordial de bien choisir la chaine de son navire.

Indissociables de la marine, les chaines sont composées d’anneaux fermés en forme ovale d’acier galvanisés et de maillons. Deux distinctions de maillons sont établis. Les maillons avec étais, où les anneaux sont séparés en deux parties par un tube, un profil plein métallique ou par un étai. L’autre sorte de maillons est les maillons sans étais, où l’anneau est dit simple,car ils ne possèdent aucun étais central.

Les chaines à étais ou les chaines de mouillage sont les chaines accrochées aux ancres. Cette chaine est rattachée par une extrémité à l’ancre grâce à une manille d’organeau et de l’autre extrémité au puits aux chaines. Pour choisir une chaine, il faut se référer à toutes les dimensions de l’embarcation : longueur, largeur, poids, etc. Il est important de préciser que les chaines doivent obligatoirement être homologuées par une société de classification du bateau.

Les chaines peuvent aussi parfois servir à mouiller les balises en mer, principalement dans les zones de grandes profondeurs marines.

Les composantes d’une chaine à étais sont essentiellement faites de plusieurs maillons simples ou à étais. Du coté de l’extrémité de l’ancre, la chaine s’y relie généralement d’un émerillon, d’une manille d’ancre ou d’organeau ou d’un maillon final. Les chaines doivent aussi convenir au guindeau (treuil à axe horizontal pour relever l’ancre) qui appareille le navire.